Livres complices 2016 / Accueil d’une illustratrice au collège

Mme DOS-REIS, enseignante de Français, et Mme FARRE, enseignante documentaliste, ont reçu Judith GUEYFIER, illustratrice.

Article de l’Est Républicain du 29 mai 2016

Du 9 au 13 mai, la 17e édition du salon du jeune lecteur du Pays de Montbéliard, « Livres complices », chapeautée par l’ADeC (Association du développement culturel), a animé divers lieux culturels (écoles primaires, collèges et lycées, centre de loisirs, bibliothèques, etc.). C’est avec un peu de retard – l’invitée du jour ayant été retenue à l’étranger – que le collège des Bruyères de Valentigney a accueilli, jeudi matin, Judith Gueyfier, illustratrice. Pour l’occasion, la classe de 6e A d’Isabelle Dos-Reis, professeur de lettres, avait convié les élèves de CM2 de M. Nuno Madeira, de l’école des Chardonnerets. « Cette rencontre a lieu dans le cadre de notre défi-lecture », explique Ingrid Farré, professeur documentaliste. « Les enfants ont lu les Concombres du roi, un album illustré par Judith Gueyfier. Nous avons mis des ateliers artistiques en place durant lesquels ils ont travaillé l’illustration en respectant l’univers de l’illustratrice ».

“Tous les métiers du cinéma”

Avant de prendre le crayon pour un atelier sous l’égide de l’invitée du jour, les élèves ont d’abord ouvert leurs oreilles aux conseils de Mme Gueyfier. Après avoir expliqué son parcours professionnel et artistique, l’artiste a expliqué le processus de création de ses œuvres : travail sur la perspective, la profondeur, établissement du croquis, colorisation, jusqu’aux différentes techniques d’édition. « Le métier d’illustrateur regroupe tous les métiers du cinéma : nous devons faire le casting des personnages, nous créons les décors, les costumes, nous choisissons le cadrage, la lumière, etc ».

Pour alimenter son propos, l’artiste a présenté quelques planches crayonnées, esquissées, ou terminées.

« Trop cool comme travail », glisse un jeune garçon à l’oreille de son voisin, « T’es payé pour dessiner toute la journée ! ». Une certaine perspective du métier qui aboutira peut-être à une vocation.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.