Les Bruits des Bruyères – Juin 2016

L’équipe de rédaction du journal du collège est heureuse de vous dévoiler le dernier numéro de l’année scolaire

Les Bruits des Bruyeres – juin16

Livres complices 2016 / Accueil d’une illustratrice au collège

Mme DOS-REIS, enseignante de Français, et Mme FARRE, enseignante documentaliste, ont reçu Judith GUEYFIER, illustratrice.

Article de l’Est Républicain du 29 mai 2016

Du 9 au 13 mai, la 17e édition du salon du jeune lecteur du Pays de Montbéliard, « Livres complices », chapeautée par l’ADeC (Association du développement culturel), a animé divers lieux culturels (écoles primaires, collèges et lycées, centre de loisirs, bibliothèques, etc.). C’est avec un peu de retard – l’invitée du jour ayant été retenue à l’étranger – que le collège des Bruyères de Valentigney a accueilli, jeudi matin, Judith Gueyfier, illustratrice. Pour l’occasion, la classe de 6e A d’Isabelle Dos-Reis, professeur de lettres, avait convié les élèves de CM2 de M. Nuno Madeira, de l’école des Chardonnerets. « Cette rencontre a lieu dans le cadre de notre défi-lecture », explique Ingrid Farré, professeur documentaliste. « Les enfants ont lu les Concombres du roi, un album illustré par Judith Gueyfier. Nous avons mis des ateliers artistiques en place durant lesquels ils ont travaillé l’illustration en respectant l’univers de l’illustratrice ».

“Tous les métiers du cinéma”

Avant de prendre le crayon pour un atelier sous l’égide de l’invitée du jour, les élèves ont d’abord ouvert leurs oreilles aux conseils de Mme Gueyfier. Après avoir expliqué son parcours professionnel et artistique, l’artiste a expliqué le processus de création de ses œuvres : travail sur la perspective, la profondeur, établissement du croquis, colorisation, jusqu’aux différentes techniques d’édition. « Le métier d’illustrateur regroupe tous les métiers du cinéma : nous devons faire le casting des personnages, nous créons les décors, les costumes, nous choisissons le cadrage, la lumière, etc ».

Pour alimenter son propos, l’artiste a présenté quelques planches crayonnées, esquissées, ou terminées.

« Trop cool comme travail », glisse un jeune garçon à l’oreille de son voisin, « T’es payé pour dessiner toute la journée ! ». Une certaine perspective du métier qui aboutira peut-être à une vocation.

Fête du Z’elles

FETE DU Z’ELLES : Métabief Mont D’or
Accompagnées de mesdames Vaufrey et Delcombel-Tantale, Sevde, Omaïma, Zohra, Nahila, Hacina, Marie Olivier, Dilara, Orla, Marie Vesin, Inès, Romane, Sélinur, Salma, Emma, Hana ont pris le bus à 7h20 au collège pour une arrivée à 10h30 sur le site de Métabief/Mont D’or. Au cours de cette journée « entre filles », organisée par l’UNSS, elles ont découvert : La randonnée, le VTT, l’initiation à la course d’orientation, la descente en bouée, l’ascension au Mont D’or en télésiège, une ballade en train vapeur nommé le « Coni’fer”

Une journée qui restera gravée dans leur mémoire pour longtemps, car la plupart d’entre elles découvraient ces activités pour la 1ère fois!

Ce qu’elles ont préféré : Le télésiège (certaines ont eu de fortes émotions mais ont surmonté leur appréhension)

Sortie pédagogique au Centre Européen de Recherches Nucléaires (CERN) de Genève

Après un départ à 6h du matin devant le collège et un trajet de plus de 3h, les élèves de Troisième et de Quatrième volontaires (42 élèves) ont pu avoir une présentation du CERN par André RUBIOT (scientifique chercheur au CERN) à l’auditorium du bâtiment 774 (site du Prévessin).

Puis les élèves ont été répartis en deux groupes :

20160520_09580420160520_122041

Puis, la visite s’est poursuivie dans le bâtiment SM18 où les systèmes magnétiques supraconducteurs (refroidis à l’azote liquide et à l’hélium liquides) sont vérifiés avant d’être installés sur le collisionneur de particules.

20160520_130020

Le repas tiré du sac a été pris devant le bâtiment 33 (réception) aux environs de 13h30.

Le trajet retour a débuté à 14h30 pour se terminer devant le collège à 18h30.

** Pour compléter la visite, il est possible de réaliser les jeux éducatifs du CERNland.

Course d’orientation (EPS)

L’Est Républicain du samedi 14 mai

Valentigney

Course d’orientation : un sport pour la tête et les jambes

les-membres-de-l-orientation-team-besancon-font-decouvrir-la-course-d-orientation-aux-boroillots-1463148507

Mercredi 11 mai, dans le cadre de la journée nationale des courses d’orientation pédestres, l’office municipal du sport et la Ville ont reçu sur le stade des Longines le Club d’orientation team Besançon (OTB) venu faire découvrir aux enfants ce sport pour tous par excellence, nouvelle pratique sportive en devenir. La course d’orientation offre de belles opportunités de loisirs, de réflexion et de compétition pour les plus athlétiques.

Pour présenter ce nouveau sport qui semble intéresser de nombreux Boroillots, le club bisontin de l’OTB, trois fois champion de France, avait amené avec lui une partie de son staff dont Vincent Coupat, membre de l’équipe de France, médaille de bronze en Ecosse au championnat du monde, huit fois champion de France.

Pour cette belle première présentation de ce nouveau sport à Valentigney (une inauguration en sorte), le maire Philippe Gautier, le premier adjoint Vincent Comor, un connaisseur acharné et Georges Rovigo, président de l’OMS, s’étaient rendus aux Longines pour assister aux premiers pas de cette course d’orientation pratiquée par une classe de 4e du collège des Bruyères, puis par une classe élémentaire des Chardonnerets et par des résidents victimes de handicap.

Seuls ou en famille, des enfants aux vétérans, tous y trouveront leur bonheur : celui de se promener en pleine nature ou en milieu urbain pour découvrir son territoire, trouver les balises ou courir le plus vite possible sur un parcours adapté. Les premiers participants ont été séduits. Une nouvelle journée d’orientation aura lieu fin juin. « À tous, je souhaite une excellente découverte avec l’espoir que vous viendrez avec vos amis ou votre famille pour vous retrouver sur ce magnifique site des Longines », conclut Georges Rovigo.

Pour cela, des cartes seront prochainement mises à disposition gratuitement et seront à retirer au service des sports en mairie.

Calendrier des conseils de classe du troisième trimestre (juin 2016)

Le calendrier des conseils de classe du troisième trimestre est accessible… pour le télécharger ou l’imprimer, cliquer en haut à droite sur la double-flèche du cadre de visualisation du fichier.

Laurent LAFFLY

 

Théâtre

Le club théâtre du collège a participé à un concours…

L’Est Républicain du Mercredi 4 mai relate cet évènement

Theatre_ManchetteER_04mai

Théâtre

Des élèves de sept collèges et lycées du pays de Montbéliard étaient sur la scène du Jules Verne, hier, dans le cadre du projet culturel « 7 à Lire »

LE TRAVAIL préparatoire a consisté en une série d’interventions dans sept établissements scolaires du Pays de Montbéliard (1) – quatre par classe depuis janvier, à raison de trois heures par séance -, de la Compagnie de théâtre belfortaine Zocha (avec la comédienne Sophie Kordylas). Et elle a joliment porté ses fruits à en juger par l’unique représentation du spectacle, hier midi au centre socio-éducatif et culturel Jules Verne (Petite Hollande), et par la qualité du jeu des collégiens et des lycéens.

Pas simple pour des ados, fût-ce au milieu de ses camarades de classe, de se lancer sur scène, devant un large auditoire, pour déclamer un texte à haute et intelligible voix. Pour la plupart, cette expérience fut d’ailleurs une grande première. « Il a fallu travailler sur leur élocution. Porter sa voix, cela s’apprend », explique Fanny Résillot, documentaliste au collège de Seloncourt. « Il a aussi fallu effectuer tout un travail pour éliminer les gestes parasites ». La mémorisation du texte en a inquiété plus d’un. « Beaucoup pensaient ne pas en être capables ». À tort.

Le collège de Mandeure distingué

« 7 à Lire » est un projet culturel interétablissements du Pays de Montbéliard porté par les documentalistes de plusieurs établissements scolaires, dont Fanny Résillot, Rachel Prost (lycée de Valentigney) et Ingrid Farré (collège de Valentigney).

Le principe est simple : « Il s’agit de mettre en voix, et en espace, un texte », explique Fanny Résillot. Cette année (7e édition), quatre textes, sur le thème du sport, ont été retenus : « Je préfère qu’ils me croient mort », d’Ahmed Kalouaz (roman) ; « Ascension », de Shin’ichi Sakamoto (manga) ; « Carton jaune ! », d’Asaj Hanuka et Didier Daeninckx (bande dessinée) ; « La gazelle », d’Hubert Ben Kemoun (roman).

Libre à chaque classe d’en choisir un avant d’être placée devant une alternative : interpréter fidèlement un extrait du livre ou inventer une scène de toutes pièces, mais en respectant l’esprit du texte original, le tout en huit minutes maximum. Des décors minimalistes (quelques accessoires) accompagnés d’une bande-son : ce sont les collégiens de Seloncourt (au nombre d’une vingtaine) qui, tout de noir vêtus, ont ouvert le bal (« Je préfère qu’ils me croient mort ») avec un jeu de ping-pong verbal bien rythmé.

L’énergie sportive distillée par l’édition 2016 de « 7 à Lire » était vivifiante, pour le public, comme pour les élèves-comédiens eux-mêmes. « Faire du théâtre, ça permet de prendre confiance en soi », souligne Fanny Résillot. Cela n’est jamais inutile à un âge (l’adolescence) où l’on se pose beaucoup de questions sur soi, sur les autres, où l’on se construit, cahin-caha, une identité.

Ce rendez-vous culturel était aussi une compétition. Le jury, composé d’un directeur d’établissement, d’une chargée de projet culturel, d’un écrivain ou encore d’un comédien, a décerné son prix au collège de Mandeure (la photo ci-dessus).

(1) Lycées Cuvier, du Grand Chénois et des Huisselets à Montbéliard, lycée Armand Peugeot à Valentigney ; collèges Les Hautes Vignes de Seloncourt, Jean-Paul Guyot de Mandeure et Les Bruyères de Valentigney (il s’agissait de la toute première participation des collèges à cette manifestation).

Alexandre BOLLENGIER

Animation “L’eau dans tous ses états” (séance 4)

Pour terminer ce cycle d’animations, rendez-vous a été pris à la station d’épuration d’Arbouans.

Observations astronomiques du lundi 9 mai 2016

Lundi 9 mai 2016, la planète mercure passe entre le Soleil et la Terre… ce phénomène sera observable depuis la métropole mais avec précautions.

Un site internet a été créé de manière à fournir toutes les informations utiles : https://transitmercure.obspm.fr/

En France, le phénomène débutera à 13 h 12 min (heure locale française) et se terminera à 20 h 40 min. Certaines villes de France situées très à l’est ne verront pas le phénomène jusqu’au bout, puisque le Soleil se couchera avant que Mercure ne sorte complètement du soleil (cas de Nice et de la Corse).

Note d’information de l’Observatoire de Paris

Enseignement Scientifique et Technologique (EST)… une nouveauté en Sixième

L’Enseignement Scientifique et Technologique (EST) en Sixième est une nouveauté apparue avec la Réforme de 2016.

La classe de Sixième fait maintenant partie du cycle 3 (CM1-CM2-Sixième), et à ce titre les enseignements scientifiques et technologiques sont regroupés avec un même horaire : 4 heures par semaine.

Plusieurs options sont alors possibles :

  • soit l’enseignement est assuré par un seul enseignant (expérimentation pour l’année 2016-2017)
  • soit par trois enseignants (Technologie, SVT et Sciences-Physiques) qui assurent l’enseignement de leur discipline avec un thème/projet commun